Louis le galoup tome 3

Publié le par jean-mathias xavier

Le plaisir d'illustrer était encore au rendez vous... Je crois bien que ça ne s'arrêtera pas. Jusqu'où le pays d'Occitania m'amènera-t-il ? Là-bas je m'y promène comme chez moi. Et les personnages sont comme des  amis que je
côtoie

LLG3 FACEBOOK L1

Commenter cet article

Nathanaëlle 22/01/2010 00:07


Ce n'est pas le temps passé sur un dessin qui compte, c'est la passion, la justesse du trait, et le résultat, c'est à dire tout ce qu'un dessin nous raconte, on peut y passer 4H comme 10 mn, cela
ne se mesure pas en temps. Et toi Jean-Math tu excelles dans cette magie, on ne pense pas au temps, mais à ce que tu ramène de tes voyages en Occitanie, et ils sont magnifiques !
Bises et merci pour tout ce que tu donnes.


MaitreKYO 21/01/2010 19:05


J'aime beaucoup le dessin en bas à droite qui montre Louis et pleins d'autres créatures ! Vous avez du en passer du temps sur celui-ci, je me trompe ?

Galoument vôtre !
MaîtreKYO


jean-mathias xavier 21/01/2010 22:50


hello, je ne sais pas, je ne sais plus. En faite je ne pense jamais au temps que je passe sur un dessin. je le réalise de son debut, à sa fin. Jusqu'a ce que l'image qui existe dans ma tête, la
vision que j'ai  eue soit tel, qul sur le papier. alors non je ne compte pas le temps que je passe sur un illustration. L'illustration doit être ce quel est. elle existe déjà avant d'être sur
une feuille, je ne fais que l'a révéler comme le révélateur du photographe. Il n'y a pas de place pour le compromis entre ce que je vois et ce qui doit être dessiné. merci de ton intérét, Kyo!
amitié